Gestion utilisateurs & comptes

Veuillez suivre ci-dessous la procédure correspondante si vous désirez modifier des données d'un compte utilisateur dans le registre. N'hésitez pas à contacter le helpdesk registre par téléphone [+32 (0) 2 524 95 44] pour toute question relative à ces procédures.

Création nouvel utilisateur

Créer un login EU Login et un URID (obligatoire pour tout nouvel utilisateur).

Gestion données utilisateur

Rendez-vous directement sur le site web EU Login https://webgate.ec.europa.eu/cas/ et connectez-vous avec vos nom d'utilisateur et mot de passe (personnel).

Choisissez alors Mon compte (en haut à droite) et cliquez ensuite sur le lien adéquat en fonction de vos besoins :

  • Modifier mes données personnelles pour modifier votre adresse email EU Login.
  • Gérer mes appareils mobiles pour ajouter ou supprimer un appareil mobile (GSM/tablet).
  • Gérer mes numéros de téléphone portables pour ajouter ou supprimer un numéro de téléphone portable.
Pour gérer vos appareils mobiles (et numéros de téléphone portable) EU Login, vous devrez également vous connecter avec vos adresse email / mot de passe EU Login et votre appareil mobile (ou numéro de téléphone portable) actuel.

S'il devait arriver que vous ne soyez plus en possession d'aucun des appareils mobiles et numéros de téléphone portable enregistrés dans EU Login, il vous faudrait effectuer l'action "STOP: Supprimer tous mes appareils et cartes d'identité électroniques (PANIC)" dans EU Login avant d'introduire votre nouvel appareil mobile (et numéro de téléphone portable comme backup). La première fois que vous vous connecterez au registre après avoir supprimé tous vos appareils mobiles EU Login, vous serez forcé de modifier votre appareil mobile EU Login dans le registre; cette action n'est pas réalisée automatiquement !

Vos données personnelles incluent votre nom, votre adresse e-mail, votre numéro de téléphone portable, votre langue préférentielle, vos question et réponse secrètes et les données de votre carte d'identité.Veuillez suivre rigoureusement les étapes suivantes pour les modifier :

  1. Connectez-vous au registre.
  2. Choisissez "Modifier mes données personnelles" dans le menu à gauche.
  3. Modifiez vos données personnelles et cliquez "Sauvegarder".
  4. Vérifiez vos données et confirmez votre demande.
  5. Après confirmation, vous recevrez un message de confirmation contenant l'identifiant (ID) de votre requête. Veuillez noter soigneusement ce numéro pour toute communication ultérieure avec le helpdesk registre en ce qui concerne cette demande.

Si des documents additionnels sont requis (par ex, une nouvelle copie de votre document d'identité, une confirmation de votre nouvelle adresse e-mail ou votre nouveau numéro de téléphone portable), vous recevrez un email de notre part dans les jours qui suivent confirmant l'introduction de votre demande et contenant les instructions et documents éventuels à nous renvoyer complétés et signés.

Si aucun document additionnel n'est requis, nous approuverons votre demande le plus vite possible dans le registre.

En ce qui concerne les modifications du nom d'une personne, seules les erreurs de frappe pourront être acceptées !

Ouverture de compte

Tout exploitant d'installation, comme déterminé dans la législation européenne, doit avoir une autorisation d'émettre des gaz à effet de serre pour son installation. Ce permis est délivré par l'autorité compétente (CA) de l'installation.

La CA avertit l'administrateur du registre dès qu'un nouveau permis est délivré sous l'EU-ETS. Ensuite, à son tour, l'administrateur du registre contacte l'exploitant afin de démarrer la procédure d'ouverture du OHA obligatoire dans le registre.

Tout opérateur d'aéronef, comme déterminé dans la législation européenne, a l'obligation de détenir une autorisation d'émettre des gaz à effet de serre. Ce permis est géré par l'autorité compétente (CA).

La CA avertit l'administrateur du registre dès qu'un nouveau permis est délivré sous l'EU-ETS. Ensuite, à son tour, l'administrateur du registre contacte l'opérateur aéronef afin de démarrer la procédure d'ouverture du AOHA obligatoire dans le registre.

Comptes permettant le commerce d'unités d'émission - Il existe dans le registre deux autres types de comptes utilisateurs pouvant être utilisés pour le commerce d'unités d'émission :

Les transactions à partir de ce type de compte sont liées à des règles de transaction moins strictes que pour les autres types de compte. Sous certaines conditions spécifiques, des transactions peuvent être effectuées à partir de ce type de compte vers un compte ne se trouvant pas dans la liste de comptes de confiance (TAL) de ce compte.

Ce type de compte peut détenir tous les types d'unités, pour autant qu'elles soient éligibles sous l'EU-ETS.

Depuis le 1er janvier 2021, tous les anciens comptes de dépôt de personne (PHA) (EU-ETS) ont été migrés vers des comptes de négociation.

Cliquez ici pour envoyer un e-mail au helpdesk afin de demander un nouveau compte de négociation (TA).

Les transactions à partir de ce type de compte sont liées aux mêmes règles de transaction que celles existant pour les comptes de type OHA et AOHA.

Ce type de compte NE peut détenir aucun quota d'émission (EUA, CHU, EUAA ou CHUA), les quotas d'émission étant des unités spécifiques EU-ETS, mais peut détenir toutes les unités Kyoto, y inclus les crédits internationaux devenus inéligibles sous l'EU-ETS.

Cliquez ici pour envoyer un e-mail au helpdesk afin de demander un nouveau compte de dépôt de personne Kyoto (KP-PHA).

IMPORTANT: Le titulaire de compte potentiel d’un compte de dépôt de personne, d’un compte de négociation ou d’un compte de plate-forme externe doit avoir une résidence permanente en Belgique et doit être enregistré à la T.V.A. en Belgique ; les représentants autorisés d'un compte de dépôt de personne, d’un compte de négociation ou d’un compte de plate-forme externe doivent être résidents permanents en Belgique.
L'ouverture d'un compte permettant le commerce d'unités d'émission est sujette au paiement préalable de la première redevance annuelle. Cette redevance s'élève à € 600,71 pour l'année 2022.

gestion compte utilisateur

ATTENTION :

Tout document relatif à un changement dans la liste des représentants autorisés doit être signé par le representant légal. Veuillez donc, si le représentant légal doit être remplacé, introduire d'abord une demande de remplacement de représentant légal et attendre que les nouvelles données aient été introduites dans le registre.

Avant de pouvoir désigner un nouveau représentant autorisé pour un compte, cette personne doit créer un login EU Login et un URID.

Dès que le nouveau représentant a créé son URID, vous pouvez le désigner sur un compte en suivant les étapes suivantes :

  1. Connectez-vous au registre.
  2. Choisissez "Comptes" > "Comptes" dans le menu de gauche.
  3. Cliquez sur le numéro de compte (première colonne du tableau) afin d'obtenir les données détaillées de ce compte et choisissez l'onglet "Représentants autorisés".
  4. Si le nombre maximum de sept représentants n'a pas été atteint, apparaît alors le bouton "Ajouter un représentant autorisé" en haut de l'onglet.
  5. Si le nouveau représentant est/a déjà été lié à un autre compte du même exploitant, vous pouvez le sélectionner dans une liste. Dans le cas contraire, il vous faudra introduire toutes ses données de contact. Il est possible de donner au nouveau représentant un accès en lecture seule. Ce type d'accès lui permet de voir toutes les données visibles par un représentant normal; il ne pourra par contre effectuer aucune action sur le compte (impossible d'initier ou approuver des transactions, impossible d'introduire des modifications de données...).
  6. Vérifiez vos données et confirmez votre demande.
  7. Après confirmation, vous recevrez un message de confirmation contenant l'identifiant (ID) de votre requête. Veuillez noter soigneusement ce numéro pour toute communication ultérieure avec le helpdesk registre en ce qui concerne cette demande.

Dans les jours qui suivent, vous recevrez un email du helpdesk confirmant l'introduction de votre requête et indiquant les documents qui devront nous être envoyés pour compléter la requête :

  • Le formulaire de demande signé (celui-ci vous sera envoyé par e-mail)
  • Une copie couleurs recto-verso clairement lisible d'un document d'identité valide du nouveau représentant
  • Un extrait de casier judiciaire original et récent du nouveau représentant
  • Une preuve de résidence principale du nouveau représentant (sauf si mentionné sur le document d’identité ou sur l’extrait de casier judiciaire)
Les copies de documents délivrés en dehors de la Belgique doivent être certifiées, légalisées ou munies de l'Apostille en fonction du pays. La date de certification, légalisation ou Apostille ne peut être antérieure de plus de trois mois à la date de soumission du formulaire de demande (voir aussi cette page).
Les documents rédigés dans une autre langue que le français, le néerlandais, l’allemand ou l’anglais doivent être accompagnés d'une traduction certifiée dans une de ces quatre langues.
Avant de pouvoir remplacer un représentant autorisé pour un compte, la nouvelle personne doit créer un login EU Login et un URID.

Dès que le nouveau représentant a créé son URID, vous pouvez remplacer l'ancien représentant par le nouveau en suivant les étapes suivantes :

  1. Connectez-vous au registre.
  2. Choisissez "Comptes" > "Comptes" dans le menu de gauche.
  3. Cliquez sur le numéro de compte (première colonne du tableau) afin d'obtenir les données détaillées de ce compte et choisissez l'onglet "Représentants autorisés".
  4. Choisissez "Remplacer" sous les données du représentant à remplacer.
  5. Si le nouveau représentant est/a déjà été lié à un autre compte du même exploitant, vous pouvez le sélectionner dans une liste. Dans le cas contraire, il vous faudra introduire toutes ses données de contact.
  6. Vérifiez vos données et confirmez votre demande.
  7. Après confirmation, vous recevrez un message de confirmation contenant l'identifiant (ID) de votre requête. Veuillez noter soigneusement ce numéro pour toute communication ultérieure avec le helpdesk registre en ce qui concerne cette demande.

Dans les jours qui suivent, vous recevrez un email du helpdesk confirmant l'introduction de votre requête et indiquant les documents qui devront nous être envoyés pour compléter la requête :

  • Le formulaire de demande signé (celui-ci vous sera envoyé par e-mail)
  • Une copie couleurs recto-verso clairement lisible d'un document d'identité valide du nouveau représentant
  • Un extrait de casier judiciaire original et récent du nouveau représentant
  • Une preuve de résidence principale du nouveau représentant (sauf si mentionné sur le document d’identité ou sur l’extrait de casier judiciaire)
Les copies de documents délivrés en dehors de la Belgique doivent être certifiées, légalisées ou munies de l'Apostille en fonction du pays. La date de certification, légalisation ou Apostille ne peut être antérieure de plus de trois mois à la date de soumission du formulaire de demande (voir aussi cette page).
Les documents rédigés dans une autre langue que le français, le néerlandais, l’allemand ou l’anglais doivent être accompagnés d'une traduction certifiée dans une de ces quatre langues.

Pour supprimer un représentant autorisé d'un compte, veuillez suivre les étapes suivantes :

  1. Connectez-vous au registre.
  2. Choisissez "Comptes" > "Comptes" dans le menu de gauche.
  3. Cliquez sur le numéro de compte (première colonne du tableau) afin d'obtenir les donnéées détaillées de ce compte et choisissez l'onglet "Représentants autorisés".
  4. Choisissez "Supprimer" sous les données du représentant à supprimer.
  5. Confirmez votre demande.
  6. Après confirmation, vous recevrez un message de confirmation contenant l'identifiant (ID) de votre requête. Veuillez noter soigneusement ce numéro pour toute communication ultérieure avec le helpdesk registre en ce qui concerne cette demande.

Dans les jours qui viennent, vous recevrez un e-mail de notre part contenant un formulaire à signer par le représentant légal pour confirmation de la demande introduite.

Après introduction d'une demande de suppression d'un représentant, ce représentant n'a plus accès au compte.

En raison d'un problème avec le logiciel registre, le changement de rôle doit actuellement être demandé par e-mail. Veuillez indiquer clairement dans cet email le numéro de dossier, le nom du représentant autorisé et son nouveau rôle.

Dans les jours qui viennent, vous recevrez un e-mail de notre part contenant un formulaire à signer par le représentant légal pour confirmation de la demande introduite.

 

Attention : procédure modifiée !

Envoyez un e-mail au helpdesk en mentionnant clairement le numéro de dossier et/ou le titulaire du compte (société) pour lequel vous souhaitez remplacer le représentant légal. Veuillez également inclure les détails suivants concernant le nouveau représentant légal :

  • Prénom
  • Nom
  • E-mail
  • Langue de préférence (FR-NL-EN)

Veuillez compléter ce formulaire et le renvoyer par courrier recommnandé à l'administrateur du registre.

Veuillez compléter ce formulaire et le renvoyer à l'administrateur du registre.

Veuillez contacter le helpdesk registre par téléphone (0032 2 524 95 44) en cas de fusion, reprise, splitsing du titulaire de votre compte.

Veuillez contacter le helpdesk si vous désirez modifier les données d'une installation ou d'un aéronef.

Différents rôles sur un compte utilisateur

Sur un compte utilisateur, existent différents rôles : le titulaire de compte, le représentant légal et les représentants autorisés.

En savoir plus sur les différents rôles sur un compte utilisateur...

Redevance annuelle

Chaque année calendrier, le titulaire de compte a l'obligation de s'acquitter d'une redevance annuelle pour chaque compte détenu dans le registre et ce, afin de contribuer aux dépenses administratives du registre. Pour les comptes de dépôt de personne et les comptes de négociation, la première redevance annuelle devra être payée avant que l'administrateur du registre ne donne accès au compte aux représentants autorisés.

Pour l'année 2022, cette redevance s'élève à 600,71 € .
La redevance annuelle est envoyée numériquement à l'adresse e-mail qui nous a été indiquée (voir également "Modifier les données de contact du titulaire de compte et/ou le mode d'envoi de la redevance annuelle" ci-dessus) ou par courrier postal à l'adresse postale officielle du titulaire du compte. Cette adresse est celle mentionnée dans la Banque Carrefour des Entreprises (BCE). Si ces données sont modifiées dans la BCE, nous les adaptons automatiquement dans le registre.

Cycle de révision

Par le passé, l'EU-ETS a été confronté à la fraude et au vol d'unités d'émission. A cet égard, les titulaires de comptes utilisateurs ouverts doivent continuellement répondre à toutes les exigences d'information et de documentation.Une fois par an, chaque titulaire de compte doit notamment confirmer l'exactitude des informations de son compte à l'administrateur du registre. De plus, tous les trois (TA/KP-PHA) ou cinq (OHA/AOHA) ans, une révision complète des informations du compte et de la documentation fournie est réalisée par l'administrateur du registre.

En savoir plus sur le cycle de révision...

Mifid II

Conformément à la directive européenne MIFID II, les quotas d’émission seront classés parmi les instruments financiers à partir du 3 janvier 2018, afin de préserver et de renforcer l’intégrité et l’efficacité de la négociation des quotas d’émission. Pour la plupart des entreprises concernées par l’ETS, il n'y aura pas d’impact.

Les entreprises ETS qui ont pour seul objectif leurs obligations de conformité

Mifid II n’est pas d’application pour les opérateurs soumis à des obligations de conformité et qui, dans cette optique, achètent ou vendent un nombre limité de quotas d’émission. Mifid II se concentre essentiellement sur les traders de quotas d’émission. Les exploitants qui vendent des quotas d’émission de manière plus fréquente pourraient d’ailleurs tomber sous la règlementation de Mifid II.

De manière plus spécifique, l’article 2(1) de la directive n’est pas d’application pour les opérateurs soumis à des obligations de conformité en vertu de la directive 2003/87/CE qui, lorsqu’ils négocient des quotas d’émission, n’exécutent pas d’ordres au nom de clients et qui ne fournissent aucun service d’investissement ou n’exercent aucune activité d’investissement autre que la négociation pour compte propre, à condition que ces personnes n’appliquent pas une technique de trading algorithmique à haute fréquence.

Les autres entreprises ETS qui négocient de manière plus large les quotas d’émission (mais dont ce n’est pas l’activité principale)

Pour le cas où la négociation de quotas d’émission n’est pas strictement limité à la satisfaction des obligations de conformité, mais que cela ne constitue pas l’activité principale de l’entreprise en question, il est nécessaire d’informer annuellement l’autorité compétente qu’une dispense est nécessaire (avec la justification adéquate pour l’obtenir). Cette obligation annuelle est inscrite dans Mifid II et est par conséquent d’application partout, peu importe l’Etat membre.

Plus spécifiquement, sont exclues de Mifid II, conformément à l’article 2(1) j, les personnes qui négocient pour compte propre, y compris les teneurs de marché, sur des quotas d’émission ou des instruments dérivés sur ces derniers, à l’exclusion des personnes négociant pour compte propre lorsqu’ils exécutent les ordres de clients; ou qui fournissent des services d’investissement, autres que la négociation pour compte propre, concernant des quotas d’émission ou des instruments dérivés sur ces derniers, aux clients ou aux fournisseurs de leur activité principale; à condition que:

  • dans tous ces cas, individuellement ou sous forme agrégée, ces prestations soient accessoires par rapport à leur activité principale, lorsque cette activité principale est considérée au niveau du groupe, et qu’elle ne consiste pas en la fourniture de services d’investissement au sens de la présente directive ou d’activités bancaires au sens de la directive 2013/36/UE, ou encore qu’elle ne consiste pas à exercer la fonction de teneurs de marché en rapport avec des instruments dérivés sur matières premières,
  • ces personnes n’appliquent pas une technique de trading algorithmique à haute fréquence, et que
  • ces personnes informent chaque année l’autorité compétente concernée qu’elles ont recours à cette exemption et, sur demande, elles indiquent à l’autorité compétente la base sur laquelle elles considèrent que leurs activités visées aux points i) et ii) sont accessoires par rapport à leur activité principale;

Il est par ailleurs utile de noter que Mifid II n’est pas d’application pour les transactions privilégiées (par exemple, au sein d’un même groupe ou d’une même entreprise, les apports de liquidité).

Pour plus d’informations, contactez l’autorité compétente concernant MIFID : https://www.fsma.be/fr/contact

 

Informations complémentaires

Validation de la documentation

En général, les documents délivrés en dehors de la Belgique doivent être certifiés, authentifiés par Apostille ou légalisés. Ils doivent également être traduits s'ils n'ont pas été rédigés en français, néerlandais, allemand ou anglais.

En savoir plus sur la validation de la documentation...

Clôture d'un compte

Un compte de dépôt d'exploitant (OHA) ou d'exploitant d'aéronef (AOHA) ne peut être clôturé que sur demande de l'autorité compétente concernée. En principe, l'autorité en question nous informe dès qu'un compte peut être clôturé. C'est seulement ensuite que nous pouvons entamer la procédure de clôture dans le registre (le cas échéant, si le solde du compte est positif, il sera demandé au titulaire du compte de vider d'abord le compte).

Un compte de négociation (TA) ou un compte de dépôt de personne dans le registre Kyoto belge (KP-PHA) peut être clôturé sur simple demande du titulaire de compte. Veuillez dans ce cas envoyer un email au helpdesk du registre afin de demander la clôture de votre compte. Nous vous transmettrons ensuite le document requis permettant de lancer la procédure de clôture.

 

[Retourner en haut]